AISLF

Lettres semestrielles

Lettre de l’Aislf n° 10 - juin 2010

Datée de janvier-juin 2010, cette Lettre rend compte des activités de l’association pendant le premier semestre de l’année, et de celle des CR et des GT au second semestre 2009. On trouve dans le dossier le texte d’orientation générale du prochain Congrès, qui aura lieu du 2 au 6 juillet 2012 : « Penser l’incertain ». La localisation de ce Congrès à Rabat au Maroc est l’occasion, grâce à la rubrique « Ouvertures », d’une meilleure connaissance de la sociologie marocaine et de son histoire.

Téléchargez la Lettre de l’Aislf n° 10

Éditorial, par André Petitat

Marx, Durkheim, Weber se situaient tous les trois dans le prolongement du fameux « maîtres et possesseurs de la Nature ». Ce credo de la modernité, qui a inspiré toutes les sciences et en particulier la sociologie, qui a alimenté d’innombrables efforts de recherche et justifié les entreprises les plus diverses, connaît aujourd’hui une crise paradoxale, puisque c’est au moment où nos pouvoirs dépassent de loin ce que pouvaient imaginer nos chers classiques que le doute nous saisit le plus intensément. Plus encore que lors de la révolution industrielle, sans le secours que l’on sait maintenant illusoire des théories historicistes, le défi aujourd’hui est de résoudre les incertitudes nées de notre activité tous azimuts, de la mondialisation, de la mobilité générale des choses, des personnes et des cultures, de la population, de la pollution, de la faim, etc. Ce sera l’objectif de notre prochain congrès à Rabat de « Penser l’incertain », selon des lignes de force définies par le texte d’orientation générale qui constitue le dossier. Nos CR et GT, qui ont été sollicités pour définir cette importante manifestation, s’emploient déjà à intégrer cette dimension dans leurs futurs appels à communication. Didier Vrancken et Rahma Bourqia pilotent ce qui sera probablement un de nos plus grands congrès.

La localisation de notre XIXe Congrès nous impose une meilleure connaissance de la sociologie marocaine et de son histoire, depuis le Protectorat français jusqu’à aujourd’hui. Nous devons cet effort de synthèse à Khadija Zahi, de l’Université de Marrakech, dont le texte retrace les ruptures avec la sociologie coloniale, les tensions avec le pouvoir et finalement le fort et diversifié développement depuis les années 1990.

Une vingtaine de colloques de l’AISLF ont eu ou auront lieu en 2010. C’est le signe évident d’une vitalité de nos CR ou GT qu’il faut saluer. C’est là que réside le cœur de nos activités, que se renouvellent la réflexion, les perspectives, les réseaux, que se recrée en permanence notre raison d’être. C’est le CR 34, « Intervention et politiques sociales », qui est cette fois à l’honneur. Notre revue SociologieS fait preuve également d’un dynamisme indéniable. Elle a maintenant quatre ans et elle est déjà bien en vue dans le paysage sociologique. Le RéDoc a tenu avec beaucoup de succès sa première université d’été à Lausanne et prépare pour l’année prochaine sa deuxième manifestation. Réfléchir le monde contemporain dans sa diversité internationale n’est pas chose facile et, pour relever le défi, ce n’est pas trop d’une Association qui garde bon pied bon œil.

Téléchargez la Lettre de l’Aislf n° 10


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 8.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF