AISLF

Lettres semestrielles

Lettre de l’Aislf n°19, décembre 2014

Datée de juillet-décembre 2014, cette Lettre rend compte des activités de l’association pendant cette période et de celles des CR et des GT au premier semestre de l’année.

Téléchargez la Lettre de l’Aislf n°19 au format PDF

Il y a des faits et des jours
Il y a des faits et des jours, comme cela, que l’on n’est pas prêt d’oublier. Nous étions alors en plein colloque à Lille, avec les membres du Bureau. Les nouvelles parvenaient en séance aux uns et aux autres, peu à peu, déroutantes, sur les PC et les portables. Un attentat avait été perpétré à la rédaction de Charlie Hebdo. Rapidement, de nombreuses demandes de réaction nous parvenaient de collègues touchés par les événements. Pour la première fois de son histoire, le Bureau de l’AISLF, alors réuni, allait prendre position face à l’actualité et communiquer sur son site. Pour la première fois, il décidait la suspension de ses travaux pour se rendre à la manifestation en hommage aux victimes, manifestation silencieuse organisée le samedi à Lille.
Quelques mois auparavant, alors que l’automne battait son plein et que les érables se paraient d’or, le Bureau s’était réuni à Montréal puis à Ottawa, à deux pas du parlement canadien. Contre toute attente, un attentat allait y être perpétré quelques jours plus tard.
C’est comme ça. Il y a des faits et des jours que l’on n’oubliera pas parce qu’ils nous rappellent un peu plus notre grande fragilité dans un monde complexe, incertain mais pas plus dangereux que ceux qui l’ont précédé. Il ne faut pas l’oublier. Sans doute ce monde est-il plus inquiet, plus sensible car l’information y circule en une vitesse éclair d’un bout à l’autre de la planète et nous relie aux faits parfois les plus distants, créant une longue chaîne de proche en proche. Ainsi que le montrait le colloque de l’Association Canadienne des Sociologues et Anthropologues de Langue Française (ACSALF) auquel elle nous a associé à Ottawa, ce monde est aussi celui des Mobilités. Elles mettent en scène des individus mobiles, amenés à se déplacer continuellement, à se saisir d’eux-mêmes, à se construire dans le rapport incertain au monde et à l’autre.

Didier Vrancken
Président de l’Aislf

Téléchargez la Lettre de l’Aislf n°19 au format PDF


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF