AISLF

Livres parus en 2011

Masculinités états des lieux

Daniel Welzer-Lang et al.

Daniel Welzer-Lang et Chantal Zaouche Gaudron, Masculinités états des lieux, Toulouse (France), édition érès, 2011, 265 p.

Avec la participation de : Pierre Ancet, Sylvie Ayral, Sylvie Bourdet-Loubère, Jérôme Carrié, Christine Castelain-Meunier, Annie Devault, Emmanuel Gratton, Thomas Guenichon, Serge Hefez, Françoise Hopker-Azemar, Bernard Lafargue, Michel Lehmann, Henri Le Prieult, Marc Perrenoud, Jean-Michel Pugnière, Yves Raibaud, André Rauch, Véronique Rouyer, Nadège Séverac, Gilles Tremblay.

Premier état des lieux des études de genre sur les « masculinités », cet ouvrage a pour but de construire un référentiel commun aux différentes disciplines de sciences humaines et sociales. Historiens, psychologues, psychanalyste, sociologues, musicologue, géographe, spécialistes de l’art et des sciences de l’éducation, philosophe, linguiste abordent ainsi de vastes domaines des vies masculines : sexualité, vie scolaire, loisirs, musiques urbaines, paternité, homoparentalité, violence, prison, guerre, suicide, art, etc. Ils questionnent l’avenir des relations homme/femme dans notre société en transition rapide et abordent concrètement certains changements masculins, mais aussi certaines résistances masculines au changement. Cet ouvrage, qui rassemble la plupart des chercheurs francophones sur ce sujet, constitue un outil et une ressource indispensables pour tous les professionnels du social, de la culture, les pédagogues, les enseignants, les élus, les chercheurs, qui travaillent ou veulent travailler sur ou avec les hommes. Il interrogera peut-être celles et ceux qui confondent critiques sociales et ontologie du masculin, celles et ceux qui ne veulent ou ne peuvent imaginer les hommes que comme un groupe (ou une classe) incapable de s’adapter aux nouvelles donnes du genre créées par des mouvements sociaux très divers (auxquels ont d’ailleurs toujours participé des hommes), celles et ceux qui réduisent le masculin à ses fondements violents et sexistes ou encore à l’étiquette erronée de masculiniste (terme aujourd’hui utilisé pour décrire et dénoncer les analyses et les actions d’hommes s’opposant à l’égalité de genre, en particulier aux féministes).

Daniel Welzer-Lang et Marc Perrenoud sont membres de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF