AISLF

Appels à contributions

Les oppositions contemporaines autour de l’avortement, ici et ailleurs

Revue française de sociologie

Date limite de soumission : 9 janvier 2023

[…] À l’approche du cinquantième anniversaire de la loi Veil, ce numéro thématique de la Revue française de sociologie vise à répondre à l’appel à « une reprise critique » formulé par P. Ladrière il y a quarante ans, et de proposer de nouvelles pistes de réflexion. Il s’agira d’actualiser et de renouveler les analyses sociologiques de l’avortement « ici et ailleurs », pour reprendre les termes de Nathalie Bajos et Michèle Ferrand (2006a), de travaux sur cet objet publiés par le passé, et plus particulièrement ceux traitant des conflits qui l’entourent. Partant du constat que les oppositions à l’avortement demeurent encore aujourd’hui bien réelles, mais qu’elles se sont recomposées, nous attendons donc des travaux éclairant leurs formes contemporaines, tout comme les contestations face à une éventuelle « banalisation » de cette pratique, qu’il s’agisse d’attaques explicites au recours à l’avortement quels qu’en soient les motifs ou de discours plus ambivalents, en France et dans le monde. Par ailleurs, face aux offensives contre le recours à l’avortement et aux restrictions (officielles et/ou factuelles) que ces postures produisent ou maintiennent, nous souhaitons, au travers de ce numéro, renseigner les expériences des femmes qui ont avorté, ainsi que de leur entourage (partenaire, proches, etc.). Il importe notamment d’éclairer les manières dont les représentations et les discours négatifs sur l’avortement et les limitations concrètes à son accès affectent les décisions des femmes face à une grossesse qu’elles veulent arrêter et la manière dont elles teintent leurs vécus d’un ou de plusieurs avortement(s), tout comme les stratégies et les actions concrètes mises en place par des associations ou des collectifs pour permettre aux femmes d’avorter et de bien vivre cet épisode malgré tout. Enfin, le renouvellement des discours remettant en cause le droit à l’avortement vient interroger la manière dont ses défenseur/se·s ripostent et innovent dans leur manière de réagir et d’agir. […]

Voir l’appel complet

Propositions

Les propositions de contributions (min. 500 mots-max. 1 500 mots), en français ou en anglais, devront décrire de manière synthétique les quatre éléments suivants :
1) Sujet abordé et état de la littérature pertinente pour le sujet traité
2) Matériau et méthodes
3) Résultats attendus
4) Courte bibliographie (max. 5 références)
Toute proposition ne respectant pas ce format sera automatiquement rejetée.
Les propositions doivent être adressées avant le 9 janvier 2023 au secrétariat de rédaction rfs.avortement@services.cnrs.fr.
Elles feront l’objet d’un examen conjoint par les signataires de cet appel. La notification d’acceptation sera rendue aux auteurs au plus tard le 6 février 2023.
Les autrices et auteurs dont la proposition aura été retenue devront remettre leur texte, dont la longueur ne dépassera pas 75 000 signes (espaces, figures et tableaux compris), au plus tard le 3 juillet 2023. Chaque article sera évalué, de manière anonyme, par le comité de lecture de la Revue.


Mentions légales


AISLF site version 8.0 | © 2013-2022 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF