AISLF

Livres parus en 2009

Penser la négociation. Mélanges en hommage à Olgierd Kuty

Didier Vrancken et alii
(dir.)

Didier Vrancken, Christophe Dubois, Frédéric Schoenaers (dir.), Penser la négociation. Mélanges en hommage à Olgierd Kuty, Louvain-La-Neuve, Éds. De Boeck universités, Coll. Ouvertures sociologiques, 2009, 264 p.

Parmi les différents travaux réalisés par Olgierd Kuty, la thématique de la négociation constitue bel et bien un domaine de préoccupation transversal. Depuis les analyses pionnières qu’il mène sur le « paradigme de négociation » dès 1977 (comme le soulignent les contributions d’Erhard Friedberg, Sébastien Dalgalarrondo, Marco Martiniello et Didier Vrancken) à celles de 2006 sur le compromis belge, en passant par un ouvrage sur la négociation des valeurs (De Boeck), et la création de la revue internationale Négociations, il a incontestablement participé à la réflexion autour de ce concept en sociologie. C’est à cette réflexion que cet ouvrage vient rendre hommage, en rassemblant les contributions de collègues belges et étrangers avec lesquels Olgierd Kuty a entretenu des liens privilégiés tout au long de sa carrière.
La négociation constitue aujourd’hui une activité sociale ordinaire. Certaines contributions rassemblées dans cet ouvrage tentent de saisir les modalités des jeux de négociation (A. Eraly, J.-Y. Trépos) sur des terrains aussi variés que la justice (J. Commaille, J. Hubin, P. Martens), l’intervention sociologique en entreprise (Fr. Pichault), la médiation familiale (B. Bastard), la socialisation politique des jeunes (B. Fournier), les relations collectives de travail (P. Demarez, P.E. Tixier), l’aide sociale (Fr. Schoenaers et Chr. Dubois, M. Born et Cl. Gavray), l’administration (Fr. Pavé), les PME (Ph. Scieur ou l’enseignement (J.-Fr. Guillaume). D’autres contributions sont davantage attentives aux implications de ces jeux de négociation, notamment sur l’identité individuelle (la « double transaction identitaire » de Cl. Dubar et les « identités transverses » de M.-H. Soulet) et collective (la « communauté de projet » de J.-D. Reynaud) des acteurs. Enfin les concepts de pouvoir (M. Jacquemain), de conflit (L. Van Campenhoudt) et de pragmatique (J.-L. Genard), chers à Olgierd Kuty, font également l’objet de réflexions dont les résultats sont exposés dans cet ouvrage.

D. Vrancken, M. Martiniello, A. Eraly, J. Commaille, F. Pichault, P.E. Tixier, J.F. Guillaume, M.H. Soulet, M. Jacquemain, L. Van Campenhoudt et Olgierd Kuty sont membres de l’AISLF.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 5