AISLF

Bourses

Post-doctorant·e, Transformations de l’humanitaire international, 14 pays d’Afrique prioritaires

21 mars 2019

La Fondation Croix-Rouge française lance un appel à candidatures pour une bourse postdoctorale sur les transformations de l’humanitaire international pour une année. Quatorze pays sont prioritaires pour la zone géographique de recherche.

Date limite de soumission : 21 mars 2019

Thématique

L’humanitaire apparaît de plus en plus contesté comme représentation d’essence occidentale de la solidarité internationale, reposant sur des principes et un droit international bien identifiés et s’appuyant sur les financements des pays les plus riches. Les pays dits « bénéficiaires de l’aide » expriment une volonté croissante d’autonomie dans la gestion des actions qui concernent leur population. Ils ne veulent plus dépendre d’une aide internationale trop asymétrique et éloignée du concept de partenariat, dont ils estiment qu’elle ne favorise ni le développement ni la réduction de la pauvreté. Ces ONG sont aussi de plus en plus puissantes, telle Bangladesh Rural Advancement Committee , devenue première ONG au monde avec plus de 100 000 employés. Aussi, l’utilisation des nouvelles technologies se développe via des programmes élaborés en étroite collaboration avec les Etats nationaux . Au regard de leur apparent potentiel d’autonomisation, ces innovations issues des pays bénéficiaires de l’aide questionnent la place et le rôle des acteurs internationaux, en ouvrant de nouvelles voies d’action possibles en dehors du système de solidarité internationale traditionnel.
Ce contexte inédit complexifie le champ de l’action humanitaire internationale alors même qu’elle doit gérer des besoins d’une ampleur inégalée, en lien notamment avec la pression démographique, la croissance non contrôlée des zones périurbaines, des crises et conflits armés prolongés, un sous-développement chronique, ou encore des catastrophes naturelles plus fréquentes et destructrices en raison du dérèglement climatique. En plus de permettre une réponse humanitaire plus efficace et performante, l’objectif à long terme de la « localisation » est de renforcer la résilience des communautés touchées par la crise en établissant des liens avec les activités de développement. Concrètement, sur le terrain certains acteurs humanitaires internationaux, comme Alima par exemple, développent des modèles opérationnels inédits , ou de fortes innovations dans la réponse aux besoins des populations affectées, tels les transferts de cash, afin d’être plus efficaces.

Zones géographiques de recherche

Ces thèmes pourront être abordés dans une zone géographique comportant un ou plusieurs pays. La Fondation a identifié pour cet appel 14 pays prioritaires : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Guinée, Kenya, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Niger, Sénégal, Togo.

Modalités de soumission

Le candidat devra renseigner un formulaire sur le site de la croix rouge et joindre les pièces suivantes avant le 21 mars 2019 :

  • Un CV actualisé détaillant le parcours universitaire et professionnel du candidat
  • La copie du diplôme de doctorat, ou pour les futurs docteurs une attestation témoignant que la soutenance au ra lieu avant le 30 juin 2019 certifiée conforme et visée par l’école doctorale
  • Une lettre de motivation
  • Un justificatif de domicile

Appel complet à télécharger


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF