AISLF

Appels à communications

Risquer de vivre

24 octobre 2018

Le Centre de Philosophie, Sociologie, Sémiologie et politique (PHILéPOL) organise un colloque international le 14 décembre 2018 à Paris, et dans ce cadre lance un appel à communication sur le thème « Risquer de vivre »

Date limite de soumission des propositions : 24 octobre 2018

Thématique

Risquer n’a pas, dans la langue française, d’équivalent positif ; à cet endroit comme à d’autres, la langue est bancale, asymétrique. Ainsi, risquer aimante le dysphorique et attire le négatif : risquer de mourir, risquer d’être blessé. A tel point que lorsqu’on veut énoncer l’espoir que quelque chose de positif arrive, le seul terme disponible est risquer et cela produit un effet pour le moins paradoxal dans les conversations ordinaires comme dans les argumentaires scientifiques : « Je risque de… gagner », par exemple, dont la seule périphrase si l’on veut éviter le terme pourrait être : « J’ai une chance de gagner ». Les contraires de risquer sont assurer et s’assurer et le seul contraire de risque est certitude.
Les expériences de risques et de menaces font partie des phénomènes ordinaires de nos vies quotidiennes. Ces risques existent, selon nos visions du monde et selon nos expériences, dans tous les secteurs : du sanitaire au professionnel en passant par le nucléaire, le militaire et l’écologie, etc. Ils concernent aussi bien la vie et l’avenir des individus que des sociétés, voire du monde et de l’humanité. Les discours quotidiens, journalistiques et scientifiques, font réaliser aux sujets que leur existence et leur avenir sont incertains car des forces extérieures pèsent sur l’existence et sur son avenir. Ces discours influencent profondément les visions du monde.
Certes, les expériences ainsi que les discours sur le risque et la menace ne sont pas nouveaux, loin de là, mais ils sont depuis quelques décennies au centre aussi bien des expériences de la société que de beaucoup d’analyses des sociétés contemporaines.
Le colloque est structuré autour de trois axes :

  1. Les expériences de risques et menaces
  2. Les expressions des risques et menaces
  3. Les analyses des risques et des menaces en sciences humaines et sociales

Nous tenterons d’avancer vers une lecture synthétique de différents travaux consacrés depuis longtemps à ce sujet. Les risques et les menaces sont-ils une fatalité, peut-être maîtrisable ? Allons-nous vers l’apocalypse inévitable ou existe-t-il des potentiels de dépassement de la situation de risques et de menaces ?

Modalités de soumission

Un résumé de 3 000 signes devra être envoyé pour le 24 octobre à cette adresse

Télécharger l’appel complet


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 8.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF