Association internationale des sociologues de langues française Association internationale des sociologues de langues française

Version imprimable

Actualités ->>> Livres récents

Mai 68. Traces et griffages

Pierre Bouvier (dir.)

Pierre Bouvier (dir.), Mai 68. Traces et griffages, Paris, Éditions Galilée, 15 mars 2018.

En 1968, le Comité d’Action étudiants-écrivains, à la suite de ses réunions, a donné lieu à des publications dont principalement un bulletin intitulé Comité, ainsi qu’une seconde livraison, en 1969. Le premier a été partiellement republié dans la revue Lignes, alors que le second demeurait inédit.

Y ont participé, à la Sorbonne puis au siège de l’unef, rue Soufflot, entre autres, dès le début ou ultérieurement sous des formes diverses (implication directe par le biais de textes ou de témoignages ou sous la forme de signature) : Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Dionys Mascolo, Marguerite Duras, Maurice Blanchot, Daniel Guerin, Marc Pierret, Jacques Bellefroid, Philippe Gavi, Jean Schuster, Georges Lapassade, Bernard Dort, Robert Antelme et beaucoup d’autres écrivains et étudiants.

Par ailleurs, à l’annexe de la faculté de lettres à Censier, un « Comité-poésie » s’est constitué et a produit de nombreux tracts poétiques ronéotés sur place et diffusés vers divers Comités d’Action de quartier ou d’entreprise. De plus le « Co-poésie Censier » a recueilli un grand nombre de textes pour la plupart inédits. Un cahier intitulé La Crapouille est paru et, ultérieurement, un débat a été organisé avec des membres du comité de rédaction de la revue Action poétique et des participants du « Co-poésie Censier » (Action poétique, n° 43, 1970).

Ces éléments se retrouvent dans les manifestations artistiques engagées par le Salon de la Jeune Peinture restées, peu ou prou, sous le boisseau, telles qu’une exposition Octobre 68 tenue à la Cité universitaire internationale du boulevard Jourdan ou le Salon Police et Culture de la Jeune Peinture dans les sous-sol du musée d’Art moderne, quai de New York. Un Front Culturel a regroupé des acteurs de divers domaines de la création culturelle et artistique

À l’heure où beaucoup de choses, souvent superficielles et très souvent approximatives, se disent ou s’écrivent autour des années 68, il est judicieux de rééditer ces documents socioanthropologiques devenus rares.

Pierre Bouvier est membre de l’AISLF.