AISLF

Appels à contributions

Nouvelles perspectives en sciences sociales, « Le travail incertain : les salariés en quête de sens et de reconnaissance »

15 octobre 2020

Pour un numéro thématique à paraître en mai 2021, la revue Nouvelles perspectives en sciences sociales lance un appel à contributions sur le thème : « Le travail incertain : les salariés en quête de sens et de reconnaissance ».

Date limite de soumission des articles : 15 octobre 2020

Thématique
La division internationale du travail, a dessiné une nouvelle configuration des espaces productifs en y intégrant des contraintes allant de l’organisationnel à l’affectif. L’incertitude en serait alors la principale caractéristique : changement des modes gestionnaires, menace de fermeture d’usine liée à la délocalisation des entreprises, transformation des modes de gouvernance des entreprises, exigence de rentabilité de la part des actionnaires, etc.

En dépit de l’intérêt croissant, tant de la part des acteurs sociaux et des décideurs, que de la part des chercheurs, les interrogations demeurent nombreuses et diverses. Comment les salariés cheminent dans les incertitudes de reconnaissance qui affectent le monde du travail contemporain ? Quels impacts sur les employés et les syndicats ? Quelles sont les modalités de résistance sur les plans individuel et collectif ?
De quelles manières les salariés tentent d’obtenir la reconnaissance de leur engagement au travail ? Quel type de ressources mobilisent-ils, et comment ?
Quels sont les facteurs d’inégalité et de stratifications sociales qui transgressent les espaces productifs et différencient l’accès des salariés aux ressources de la reconnaissance sociale ? Comment ces facteurs varient selon les pays, le genre, les catégories professionnelles, etc. ?
Comment les politiques d’entreprises se positionnent par rapport à ces demandes de reconnaissance ?

Ces questions n’épuisent pas la complexité de la thématique proposée dans ce numéro. Le but étant d’introduire un nouveau regard sur la question de la reconnaissance au travail dans une perspective interdisciplinaire en multipliant l’analyse des points de vue des agents concernés, comme les employés, les syndicats, les managers ou l’État.
Le numéro sera l’occasion également de revisiter les concepts, les approches et les paradigmes à partir desquels se pose la question de la reconnaissance au travail, au Nord comme au Sud, en mettant l’accent sur les nouveaux espaces productifs qui portent, entretiennent et consolident la mondialisation.

Modalités de soumission des articles
Les auteur·es intéressé·es par cette problématique annonceront leur projet par email à Rachid Bagaoui et à Youssef Sadik en mettant en copie Denis Martouzet. Les articles seront expédiés aux mêmes adresses au plus tard au mois d’octobre 2020. Celles et ceux qui traverseront avec succès le processus d’évaluation par les pairs seront publié·es dans le volume 16, numéro 2, de la revue, en mai 2021.

Merci de vous référer au guide des auteurs en ligne. Nous acceptons les articles allant de 6 000 à 15 000 mots environ incluant bibliographie, résumé, annexes et notes de bas de page.

Voir l’appel complet



AISLF site version 7.0 | © 2013-2020 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF