AISLF

Yvonne ROUX (1920-1998)

Témoignage

Christine Colpin

J’ouvre Le Monde et apprends la disparition d’Yvonne Roux, j’ai du mal à le croire. Quelle femme tonifiante, je la revois ici, à l’École toujours gaie, toujours le sourire sur son visage.

Yvonne fit partie de ces êtres qui vous manquent, alors je peux imaginer le vide immense que sa disparition représente. Son dynamisme, sa bonne humeur, son sourire, pour ne pas mentionner sa gentillesse sont bien ses qualités premières.

Je veux croire que malgré les vacances, beaucoup de gens lui auront rendu un dernier hommage.

Il y a un rayon de soleil sur Paris et les tours de Saint-Sulpice que je vois de mon bureau. Le soleil accompagnera Yvonne dans sa dernière demeure, à la mesure de son sourire coutumier.


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 8.0 | © 2013-2022 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF