AISLF

Événements AISLF en 2010

Utilités, usages sociaux de la sociologie et formation

18-20 octobre 2010, Tozeur, Tunisie

Le CR 16 Sociologie professionnelle co-organise ce colloque international avec le Département de sociologie de la Faculté des sciences humaines et sociales de Tunis,
l’Association tunisienne de sociologie et le
Laboratoire PHILAB.

Le colloque se tiendra à l’Hôtel El Mouradi, Tozeur, Tunisie

Programme

Lundi 18 octobre, 9h00 – 11h

• Ouverture du colloque.
- Allocution de Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.
- Allocution de Monsieur le Gouverneur de Tozeur.
- Le mot du Président de l’Association tunisienne de sociologie.
- Le mot du Doyen de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis.
- Le mot du Directeur du Laboratoire Philab.
- Le mot du représentant de l’A.I.S.L.F.
- Le mot des coordinateurs du colloque.

Conférence d’ouverture : Odile Piriou (Christophe Beslay), France, La tertiarisation de la sociologie : enjeux théoriques et défis pour la discipline.
• Film RISA : Les nouveaux commanditaires de la sociologie appliquée

Pause-café : 11h – 11h30

Lundi 18 octobre, 11h30 – 13h30 :

• Atelier 1. Usages sociaux de la sociologie et demande sociale
Président de séance : Laroussi Lamri, Université El Manar, Tunis.
- Khadija Zahi, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, Marrakech, Maroc, Sociologie et demande sociale : réflexions sur les usages sociaux de la sociologie au Maroc.
- Christophe Beslay, Université de Toulouse 2, France, À quoi servent les études sociologiques : effets directs, pervers, oubli.
- Pascal Kapagama, Université de Kinshasa, République Démocratique du Congo, Quel avenir pour la sociologie en République Démocratique du Congo. Analyse critique des points de vue de quelques sociologues.
- Sophie Le Coq, LARES, Rennes, France, Recours et non recours de la connaissance sociologique dans le cadre contractuel.
- Olfa Amrouni, Université 7 novembre, Tunisie, Les facteurs qui favorisent ou empêchent les usages sociaux de la sociologie.

• Atelier 2. Savoirs sociologiques et expertise
Président de séance : Mustapha Tamba, Dakar, Sénégal
- Amin Ben Khaled, Tunisie, Université de Tunis, L’apport de la sociologie dans le procès pénal : le cas du droit tunisien.
- Sylvie Monchatre, Université de Strasbourg, France. Le savoir sociologique, support de « transférabilité » des compétences.
- Hamdi Ounaina, Université El Manar, Tunisie, Le monde de l’art : disciplines, terrains, méthodes, outils et utilités. À quel point connaissons-nous le monde de l’art tunisien ?
- Abdessatar Sahbani, Université de Tunis, Tunisie, Des théoriciens du social aux praticiens du social.
- Mouldi Yousfi, Université de Sousse, Tunisie, Les dilemmes : crises ou force de la sociologie.

13h30 : Déjeuner.

15h : Excursion en 4X4 dans le désert.

20h : dîner.

Mardi 19 octobre, 9h00 – 11h

• Atelier 1. Partenariats et pluridisciplinarité
Président de séance : Mouldi Lahmar, Université de Tunis,
- Laroussi Amri, Université el Manar,Tunisie, Sociologie et rapports aux autres disciplines.
- Olivier Chadoin, ENSA Paris La Villette, France, Des sociologues chez les architectes : entre « sociologie pratique » et « sociologie académique ».
- Romain Gournet, BESCB, Toulouse, France, Développer une approche sociologique dans des mondes de techniciens.
- Patrick San José, Olivier Chabot, Sociétude, Toulouse, France, Connaissance du territoire, de ses acteurs et action collective. Initiation à l’enquête sociologique des travailleurs sociaux.
- Laurence Seferdjeli et Kim Stroumza, Haute École de Travail Social de Genève, Suisse, La construction des partenariats de recherche en Hautes écoles spécialisées Santé Travail social.

• Atelier 2. Professionnalisation des formations.
Président de séance : Mohsen Bouaziz, Université el Manar, Tunisie.
- Samira Ayed, Université 7 novembre, Tunisie, Réformes des programmes d’enseignement entre le politique et l’académique.
- Marc Breviglieri, Haute École de Travail Social de Genève, Suisse, Enseigner les sciences humaines au-delà des standards de compétences. Un enjeu d’ouverture pour les Hautes Écoles Spécialisées de Suisse.
- Ali Elloumi, Université de Sfax, Tunisie, Université tunisienne et formation professionnalisante en Tunisie : généalogie, situation actuelle et perspectives.
- Nicolas Golovtchenko, Université de Toulouse 2, France. Le développement des formations professionnelles. Entre logique de localisation et enjeux de développement.
- Pascal Kapagama, Université de Kinshasa, République démocratique du Congo, De l’apprentissage à la pratique de la sociologie en République Démocratique du Congo. Analyse de quelques itinéraires.

Pause-café 11h – 11h30

Mardi 19 octobre, 11h30 – 13h30.

• Atelier 1. La sociologie au service du développement
Président de séance : Philipe Saunier, Université de Nice, France.
- Oueld Abdedayem Ahmadou, Universite de Nouakchott, Mauritanie, Sociologie et intégration sociale en Mauritanie.
- Yves Guillermou, Université de Toulouse 3, France, Sociologie et développement rural : quel savoir pour quelle expertise ?
- Awatef Mabrouk, Experts Université de Tunis, Tunisie, Témoignages du parcours d’une sociologue dans la capitalisation des expertises de terrain dans le domaine du développement local.
- Moustapha Tamba, Université Cheikh Anta Diop, Dakar, Sénégal, L’expertise sociologique au service des ONG et des institutions internationales au Sénégal.
- M’hammed Zghidi, Habib Tajouri, Experts en sociologie, Tunisie, La pratique sociologique : un métier au service du développement. Leçons d’expérience : portée et limite de l’expertise en sociologie.

• Atelier 2. Usages de la sociologie dans l’entreprise
Président de séance : Salwa Hamrouni, Université El Manar, Tunisie.
- Faouzia Bourisa, Université de Gafsa, Tunisie, A-t-on besoin de sociologues dans le marketing et la publicité alimentaire ?
- Synda Koundi, Université de Tunis, L’usage du sociologue chez les chefs d’entreprise tunisiens : perspectives et exigences.
- Tahar Labassi, Université de Tunis, Tunisie, La sociolinguistique au service de l’entreprise tunisienne.
- Maud Minoustchin, GDF-SUEZ, Les usages sociaux et les sources de légitimité de la pratique sociologique dans un grand groupe industriel.

13h30 : Déjeuner.

15 h : Excursion en 4X4 dans le désert

20h : Dîner folklorique dans une Oasis.

Mercredi 20 octobre, 9h00 – 11h30.

• Atelier 1. La sociologie dans la gestion publique et associative
Président de séance : Nicolas Golovtchenko, Toulouse, France
- Evelyne Cavet, SGAR Midi-Pyrénées, France, L’usage de la sociologie dans la mise en œuvre de la Réforme Générale des Politiques Publiques. La sociologie au service de l’action publique.
- Ahmed Khouaja, Université de Tunis, Tunisie, Gouvernance des biens communs : le bilan d’un expertise sociologique à propos de la dégradation de la baie de Monastir.
- Abdoulaye Sène, Institut des Sciences de l’Environnement, Dakar, Sénégal, Le métier de sociologue environnementaliste : une profession sur la sellette.
- Imane Nora Azzouzi, Université de Tunis, Tunisie, Culture et modèles de formation : obstacles ou tremplins pour le tourisme tunisien.

• Atelier 2. Emplois et métiers de la sociologie.
Président de séance : Sylvie Monchatre, Strasbourg, France.
- Tahar Berriri, Université de Tunis, Tunisie, Les représentations du métier de sociologue chez les étudiants de la F.S.H.S.T en formation dans le système L.M.D.
- Sawadogo Ram Christophe, Université d’Ouagadougou, Burkina Faso, L’emploi des jeunes sociologues au Burkina Faso : données empiriques, analyses et perspectives pour une professionnalisation de la formation.
- Mahdi Mabrouk, Université de Tunis, Le sociologue formateur : bricolage identitaire.
- Ilham Zahzeh Université de Tunis, Tunisie, Les métiers du patrimoine : les enseignements du hammam à l’échelle locale et mondiale.

Mercredi 20 octobre, 12h00 – 13h30. Table ronde : « Qu’est-ce qu’on attend du sociologue aujourd’hui ? »

Modérateur : Imed Melliti, sociologue, Université de Tunis.

Avec la participation de :

- Faïçal Hbiri, entrepreneur tunisien spécialisé dans les investissements en Afrique.
- Philippe Saunier, juriste internationaliste et consultant international.
- Abdennabi Ben Beya, sémiologue.
- Moufida Barhoumi, journaliste.
- Salwa Hamrouni, juriste spécialiste de la question bioéthique.
- Mekdad Mensia, philosophe.
- Mohsen Bouazizi, sociologue.
- Rabeh Nabli, sociologue urbaniste.
- Fathi Errkik, sociologue du travail.
- Fatiha Saïdi, sociologue de la communication.
- Adel Bouallègue, artiste.

Synthèse et recommandations : Abdessatar Sahbani et Christophe Beslay


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 8.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF