AISLF

Événements AISLF en 2007

Déclin de l’institution ou nouveaux cadres moraux ? Sens critique, sens de la justice parmi les jeunes

Lyon, France, 22 et 23 octobre 2007

Un colloque sur « Déclin de l’institution ou nouveaux cadres moraux ? Sens critique, sens de la justice parmi les jeunes » aura lieu à l’INRP, Lyon (France), les 22 et 23 octobre 2007

Ce colloque est organisé par :
- l’Association Française de sociologie, Réseau « Sociologie des Institutions »
- l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française, Comité « Éducation, Formation, Socialisation »
- l’Institut national de recherche pédagogique (INRP)

Les institutions d’encadrement de la jeunesse sont confrontées à un déclin qui semble d’autant plus irréversible qu’elles se heurtent à des valeurs et des expériences contradictoires, à des critiques et à des dénonciations, à une hétérogénéité des principes de justice qui leur est impossible de réduire. Leur projet de socialisation paraît s’être décomposé devant l’apparition d’identités multiples, le développement de nouvelles formes de sociabilités, l’émergence de communautés et de nouveaux espaces publics, autant d’écarts et différences avec le modèle normatif porté par l’État républicain.
La jeunesse aussi s’est transformée. Détachée de la tradition, elle s’est attachée à construire un monde à soi, articulée à de nouveaux principes de justice et à de nouveaux cadres moraux, souvent exprimés en tension avec ceux du monde adulte. La formation d’un être civique en devient plus incertain, plongeant les agents ou les représentants des institutions dans le doute et le désarroi. Des valeurs comme l’égalité ou le mérite apparaissent de plus en plus difficiles à défendre alors que le respect devient une forme d’équivalence générale dont le sens se perd dans la complexité des relations qu’entretiennent les jeunes entre eux. Ce malentendu générationnel donne lieu à l’expression de sentiments d’injustice d’autant mal compris qu’ils relèvent d’horizon de valeurs incompatibles. La critique se tourne alors vers les institutions dont on nie la légitimité à instituer des épreuves dont les conventions sont elles-mêmes remises en cause.
Sans se limiter à l’école, le colloque tentera d’aborder ces questions à partir de travaux d’historiens et de sociologues, en cherchant à multiplier les occasions de comparaison dans l’espace et dans le temps. Différentes questions seront successivement abordées. Citons de manière non limitative : quels sont les sens de la justice exprimés aujourd’hui par les jeunes ? Comment les catégories du mérite, de l’égalité, du respect sont-elles mises en œuvre dans leur propre expérience ? Quelles sont les conditions d’émergence de sentiments de mépris ou d’humiliation ? Assiste-t-on vraiment à l’émergence de nouveaux cadres moraux ? Quelles sont les transformations passives et actives que l’on peut repérer dans les nouvelles formes de socialisation de la jeunesse ? Comment les jeunes s’approprient l’espace public ? Les formes de protestation et les formes de mobilisation de la jeunesse sont-elles vraiment nouvelles ? Quels sont les registres de la critique des institutions par les jeunes ? Peut-on repérer des frontières ou des seuils de la sociabilité parmi eux ? Comment se définit le sentiment d’appartenance à un groupe ou à une institution ? Peut-on parler d’un modèle ou de plusieurs modèles de la jeunesse dans un cadre de comparaison internationale ? Á quelles conceptions du civisme et de la citoyenneté sont-ils confrontés ? Les institutions sont-elles encore en mesure de remplir leur rôle de socialisation ?

Lieu du colloque : INRP, 19 allée de Fontenay, 69007 Lyon, France

Organisation et contacts
Jean-Louis Derouet, UMR Éducation & Politiques, jl.derouet@inrp.fr
Nicolas Favelier, UMR Éducation & Politiques, nicolas.favelier@inrp.fr

Comité Scientifique
- Valérie Caillet, Université de Cergy-Pontoise, IUFM de Versailles
- Jean-Louis Derouet & Romuald Normand, UMR Éducation & Politiques
- Patrick Rayou, Université de Paris XII, IUFM de Créteil

Programme

Lundi 22 Octobre 2007

8h30 - Accueil
9h00 - Ouverture : Serge Calabre, directeur de l’INRP
Présentation générale : Jean-Louis Derouet, UMR Éducation & Politiques, INRP/Lyon 2
9h30 - Les jeunes confrontés à la forme scolaire : une remise en cause de l’institution ?
Président/discutant : François Dubet, CADIS, Univ. de Bordeaux 2 : Que signifie la notion d’institution ?
- Valérie Caillet, Univ. de Cergy-Pontoise, IUFM de Versailles : Les élèves face à l’institution scolaire : formes de la contestation et de la résistance
- Denis Meuret, IREDU, Univ. de Dijon : « Le déclin de l’institution en France et aux États-Unis, gouvernement de l’Ecole et modèles politiques d’éducation ».
- Jean-Paul Payet, Univ. de Genève : Institution scolaire et socialisation juvénile. Le détour par l’Afrique du Sud contemporaine

14h - La transmission des valeurs citoyennes entre les générations
Président/discutant : Maroussia Raveaud, Université du Mans : La transmission sociétale de la citoyenneté. Une comparaison France-Angleterre
- Bernard Roudet, INJEP : Jeunes européens, institutions démocratiques et sens civique : modèles différenciés ou tendance commune
- Andrea Maccarini : Capital social et construction de culture civique par l’éducation : les « jeunes adultes » en Italie
- Louis Chauvel, Observatoire Sociologique du Changement, Fondation Nationale des Sciences Politiques : Réparer l’injustice entre générations : un nouveau contrat est-il possible ?

Mardi 23 Octobre

9h - Les jeunes en société : quels espaces de référence ?
Président/discutant : Vincenzo Cicchelli, Univ. Paris V : Les dispositifs ministériels d’incitation à l’engagement : lexique adulte et sa réception par les jeunes
- Régis Cortesero, Univ. Bordeaux 2 : Jeunes des cités : entre sentiment d’injustice locale et conscience sociale
- Sophie Desvignes, IREDU, Université de Dijon : Sentiments de justice à l’école dans quelques pays européens.
- Joan Stavo-Debauge, Groupe de Sociologie Politique et Morale EHESS : La communauté affrontée : lorsque des étudiants « altermondialistes » redécouvrent les vertus du libéralisme politique

Déjeuner

14h - De quelques modèles d’interprétation
Président/discutant : Olivier Faron, Directeur de l’ENS-LSH
- Patrick Rayou, Univ. de Paris XII, IUFM de Créteil : Les lycéens, une autre indifférence aux différences ?
- Valérie Becquet, Centre de Sociologie des Organisations : Exit, voice and loyalty : les processus de mise en forme de la parole lycéenne. Regards croisés sur la presse lycéenne et les conseils de la vie lycéenne
- Marc Bréviglieri, Groupe de Sociologie Politique et Morale : Les adolescents dans les espaces intersticiels : étincelles et carapace

16h - Conclusion
Romuald Normand, UMR Éducation & Politiques


AISLF : Présentation | Statuts | Déclaration d'éthique | Charte des CR et GT | Mentions légales

ASSOCIATION : Bureau | Annuaire | Adhésion | Cotisation | Partenaires | Rédoc | SociologieS

ARCHIVES : Mémoire | Anciens bureaux | Congrès AISLF


AISLF site version 7.0 | © 2013-2021 Jean-Yves Le Talec pour l'AISLF | Visiteurs connectés : 7